AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ooh la la paris, réouverture. 02/11/14.

Partagez | 
 

 oiseaux de nuit (andréa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange Pietri
membre
avatar
✧ ÂGE : › vingt-neuf ans.
✧ JOB : › hante les rayons de shakespeare and cie, musicien raté.
✧ COEUR : › abîmé, glacial.
✧ MESSAGES : 132
✧ HERE SINCE : 02/11/2014

MessageSujet: oiseaux de nuit (andréa)    Dim 2 Nov - 23:44


T'as laissé la nuit, ta compagne, pour la chaleur moite et le mauvais alcool d'un bar qui se trouvait sur ta route. T'y as vu de la lumière, t'y as entendu d'la musique. T'as eu froid, ta guitare sur l'dos, t'as pas vu l'heure passer sous les étoiles que ton imagination devine au-d'là de ces nuages. T'as plus r'vu d'étoiles depuis la Corse, plus r'vu le ciel, vraiment, depuis qu'ton cœur a dérapé. On t'avait promis l'ciel, on t'a même affublé du prénom qui promet des merveilles.
T'es fatigué, Ange, mais t'illumines tes cernes de tes sourires, de tes moqueries. Tu balades ton air d'enfoiré près du comptoir, jettant des coups d'œil aux échoués, à tous ces égarés qui, comme toi, sont venus chercher dans ce bar l'atmosphère étouffante des corps qui se frôlent sans réellement se toucher, cette fièvre malsaine qui s'agite comme un seul être. Tu regardes les autres, chasseur à l'affût de sa proie, puis tes yeux tombent sur sa silhouette, et sa présence t'arrache un ricanement, encore un autre, et tu t'demandes si l'destin finira par s'lasser de vous jeter dans les mêmes espaces.

_________________


la vie est une escroquerie.
Oh, parce que ça avait dû l’amuser, parce que certains hommes refusent de se plier à toute logique. On ne peut ni les acheter, ni les persécuter, ni les raisonner, ni négocier avec. Certains ne rêvent que de voir le monde brûler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: oiseaux de nuit (andréa)    Lun 3 Nov - 22:01


Hier, tu n'avais pas envie. Tu étais lasse, fatiguée de tous ses jeux sans fin. c'est triste, ça. être fatiguée du sexe, fatiguée de l'amour pendant quelques minutes, quelques heures. fatiguée d'un plaisir l'un contre l'autre. Tu étais surtout fatiguée de cette vie. Alors, seule, avec ta guitare, tu avait décidée de dormir dans ta voiture, sur un parking. Mc Donald et la richesse des gens t'avaient nargué tout du long. Il semblerais que ce soit le prix à payer. Ce matin, tu t'es rendu compte que les nuits sont bien plus froides que dans ton souvenir, et qu'en échange d'un peu d'affection, un lit serait le bienvenue. Un bar, de la lumière et t'y voilà. Tenue attirante, voulant quelqu'un d'attiré. Ce soir, on ne rentre pas seule; C'est comme un but, dormir chez quelqu'un pour la chaleur, pour la nourriture et pour la bouffe. Bizarrement, chez ces gens, tu n'a jamais rien volé. Tu les respecte et les remercie en quelque sorte de leur convivialité. Même si, techniquement, ils ne le savent pas. Tes yeux se baladent et croisent d'un inconnu. Presque inconnu. Un sourire en coin se pose sur tes lèvres et tu réfléchi un instant. T'y vas, ou t'y vas pas ? Pendant ta ronde visuelle, personne d'autre ne semblait intéressant, intéressé. Tu n'aime pas son regard et sa manière à vouloir être dessus, mais tu vas faire un effort. Tu t'apprends de la bête, et lance, presque dans le vent, "je suppose que tu le fais exprès." d'être toujours dans les mêmes lieux, au même moment et au moins une fois toute les deux semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Pietri
membre
avatar
✧ ÂGE : › vingt-neuf ans.
✧ JOB : › hante les rayons de shakespeare and cie, musicien raté.
✧ COEUR : › abîmé, glacial.
✧ MESSAGES : 132
✧ HERE SINCE : 02/11/2014

MessageSujet: Re: oiseaux de nuit (andréa)    Mar 4 Nov - 23:16

Tu la regardes de bas en haut, plusieurs fois, laissant courir ton regard sur ses hanches, sur ses seins, sur la courbe de sa machoire. Tu la regardes de haut, avec ta condescendance mal placée, comme un morceau d'viande d'aucuns diraient, mais ça tu t'en contrefous d'la bienséance, t'es pas homme à détourner les yeux. Un sourire en coin nait sur tes traits fatigués alors qu'elle t'accuse de la suivre. Tu te mets à rire. Même si tu le voulais, tu ne pourrais pas rendre la situation plus amusante. Si j'le f'sais exprès, ça s'rait pas aussi jouissif. que tu lui lances au travers du brouhaha, allant rencontrer sa peau l'espace d'une seconde en déposant tes mots contre son oreille. Puis franchement ma belle, j'ai autre chose à faire. Un rictus moqueur ne quitte pas le bord de tes lèvres pendant que tu appelles le barman d'un geste de la main.



_________________


la vie est une escroquerie.
Oh, parce que ça avait dû l’amuser, parce que certains hommes refusent de se plier à toute logique. On ne peut ni les acheter, ni les persécuter, ni les raisonner, ni négocier avec. Certains ne rêvent que de voir le monde brûler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: oiseaux de nuit (andréa)    Mer 5 Nov - 17:56

Le voilà. Il est ta proie. C'est décidé. Au vu de son regard, tu es la sienne. Il est le lion, la panthère, prêt à attaquer à l'occasion, et tu n'est qu'une gazelle, un bout de viande, un steak. Bonjour l’intérêt. Tu t'en moque, du moment que tu dors dans un lit. Tu veux bien jouer les proies, toi, s'il le faut. S'il le faut, sans extrême non plus. Proie, oui. Dominée, non. "Si j'le f'sais exprès, ça s'rait pas aussi jouissif." tu doutes, t'a l'impression d'avoir un gps collé à tes mouvements, et pourtant tu sais que non. Tu lui souris, sans rien ajouter. Il s'approche, il lance une douce attaque, une torture. Ses lèvres viennent contre ton oreille, toi, sensible comme jamais, et déterminée à avoir un lit ce soir, surtout. "Puis franchement ma belle, j'ai autre chose à faire." Tu te met à rire, ironiquement. Bien sûr, on y croit Roméo. Joue son jeu, lance toi. Tes lèvres approchent les siennes, un fin sourire au coin des lèvres. Tu les frôles, et murmure, "hm.. jouer au musicien raté ?" une taquinerie. Tu n'étais pas forcément mieux, à jouer dehors, dans le froid. Mais lui.. il était un beau menteur. Le genre à faire la manche alors qu'un appartement l'attends, le genre à te regarder de haut alors qu'il n'est pas mieux que toi. Ce genre là.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Pietri
membre
avatar
✧ ÂGE : › vingt-neuf ans.
✧ JOB : › hante les rayons de shakespeare and cie, musicien raté.
✧ COEUR : › abîmé, glacial.
✧ MESSAGES : 132
✧ HERE SINCE : 02/11/2014

MessageSujet: Re: oiseaux de nuit (andréa)    Jeu 6 Nov - 0:24

Elle est féline, Andréa, imprévisible. Elle sent bon le défi et l'insolence, elle a le goût de celles qui se battent, la délicieuse audace d'entrer dans ton jeu (ou est-ce toi qui entre dans le sien? Tu ne sais plus très bien). Son souffle chatouille tes lèvres, tes yeux dessinent les contours de sa bouche et tu meurs de lui voler un baiser, de la mordre, de l'emprisonner contre toi, de lui montrer qui de vous deux peut avoir le dessus, qui de vous deux peut mener la danse. Tu ricanes à sa remarque, véridique, qui signifie tellement plus que la simple phrase qui vient de résonner contre ta peau. Tu te redresses, marquant ton avantage physique sur la fine blonde. Raté, certes, mais je peux toujours me payer un verre. répliques-tu, tu te fous d'être infantile, tous les coups sont permis. Tu commandes ton whisky auprès du serveur, le retenant un peu pour reporter ton attention sur Andréa, l'invitant d'un regard à choisir une boisson.


_________________


la vie est une escroquerie.
Oh, parce que ça avait dû l’amuser, parce que certains hommes refusent de se plier à toute logique. On ne peut ni les acheter, ni les persécuter, ni les raisonner, ni négocier avec. Certains ne rêvent que de voir le monde brûler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: oiseaux de nuit (andréa)    

Revenir en haut Aller en bas
 

oiseaux de nuit (andréa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► OOH LA LA PARIS. ::  :: paris nuit-