AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ooh la la paris, réouverture. 02/11/14.

Partagez | 
 

 spacecakes & laughs ▲ libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: spacecakes & laughs ▲ libre.   Jeu 13 Juin - 16:49

Je renifle doucement, assis à même le sol et en plein milieu du salon. J'observais d'un air dubitatif la soirée de cette vierge effarouché de bob qui c'était vraisemblablement fait décoincé un bon coup. Bob, je le connaissais depuis quelque temps déjà, depuis le moment où j'ai décidé de m'incruster à l'une de ses soirées au gré du hasard à vrai dire et la vérité c'est que je m'y suis toujours fait chier. Oh parfois, il arrivait quelques incidents presque mystérieux et ainsi ses soirées devenaient un peu plus excitantes, mais jamais, au grand jamais les gens ont été aussi euphoriques. C'est léger, à peine perceptible, les gens sourient seulement un peu plus, se taquine plus facilement et tirent moins la tronche, pourtant ça semble être un véritable miracle et au vu de la gueule de bob, lui aussi, il se pose des questions, inspectant sa canette de bière sans alcool. Je fronce les sourcils effilochant le bout de gâteau que j'avais chopé prêt des chips, me décidant enfin à le grignoter. Et grimace. Pour un gâteau au chocolat, il est vachement raté ce truc, un arrière goût pas forcément agréable mais pas forcément dégueulasse pour autant. ça m'ferait presque penser à c'qu'on s'amusait à préparer avec doggy pour égailler nos soirées. oh. Je me lève difficilement, rassemblant tout le courage que j'avais emmagasiner pour quitter la fraîcheur du carrelage. je manque de faire tomber une demoiselle à qui je vole le verre avec un petit sourire, lui conseillant d'aller goûter le gâteau avec un petit il est génial, g-é-n-i-a-l, je te jure, à l'appuis. j'avale le peu d'alcool dans le verre, appréciant le mélange de vodka et de soda pour aller taper la discussion à bob. patrick, précise-t-il au passage. décidément, il en a pas fini avec ça. bob, c'est toi qui a fait le gâteau ? quel gâteau ? me demande t-il, irrité. Alors ouai, ce n'est pas lui, j'hausse les épaules et le laisse s'interroger tout seul, allant m'chercher automatiquement un autre morceau. Je me disais bien aussi, bob, c'pas tant l'genre de gars à animer ces soirées de cette façon. Je zigzag entre les gens, cherchant au passage ma blonde du regard sans la trouver vraiment. dans le coin, une meuf est partie dans une véritable thèse passionnée, un air niais sur la tronche. Ah, ouai, pas de doute, c'gâteau, il n'est vraiment pas fait que de chocolat. je grignote c'qui me reste du crime, souriant aussi niaisement que l'autre meuf et m'en vais chercher une nouvelle occupation, tapotant l'épaule d'une silhouette. dis, t'as pas vu une blonde ? un peu paumé, l'genre pour qui tu appellerais une ambulance tu vois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: spacecakes & laughs ▲ libre.   Jeu 13 Juin - 18:09

S'incruster dans les soirées, ce n'est aucunement ton genre. En fait, tu ne vas jamais dans les soirées à moins que l'on t'y force. Cependant, ce soir, tout était différent, tu étais perdue dans un coin de la ville lumière, la batterie de ton téléphone était totalement à plat, alors tu t'étais donné pour mission de t'incruster pour choper un téléphone et appeler un taxi. Deux minutes que tu te trouvais dans l'endroit, que l'on avait déjà mis un verre dans ta main. Tu te regardas avec curiosité et suspicion avant de te dire qu'un peu d'alcool ne te tuerait pas. Tu avalas une gorgée, puis une autre tout en marchant à travers l'appartement. Ta quête d'un téléphone était maintenant abandonnée, en fait, tu ne te souvenais plus tellement pourquoi t'étais rentrée dans cet appartement. Au vu de ta grosseur, du fait que ton ventre soit vide et que tu ne tolères pas vraiment l'alcool, un seul verre te donna le tournis. En voulant aller t'asseoir dans le salon, un jeune homme manque de te bousculer et attrape ton verre au passage. Tu ne pus retenir un sourire d'incompréhension et de surprise devant son geste, avant de le voir bouger les lèvres. il est génial, g-é-n-i-a-l. Manger, ça te répugnait. Ça faisait prendre des calories, du poids et ça t'empêchait d'être parfaite, mais l'alcool t'empêchait aussi de prendre des décisions réfléchies. Ça ne pris donc que quelques minutes, avant que tu te retrouves à la table où ce trouvait le gâteau. Tu n'en prit qu'un petit bout que tu grignotas lentement appuyée sur la table face à la salle. T'es pas une experte en pâtisserie, mais il goûte plus qu'étrange ce gâteau. Le chocolat avait un étrange arrière gout qui restait dans la bouche, malgré cela tu ne pus t'empêcher de terminer la portion que tu t'étais prise avant d'en prendre une autre. Un sourire béa sur les lèvres et le regard léger, celui-ci se baladait d'une personne à l'autre, d'une conversation à l'autre. Sans qu'ils ne s'en rendent compte, tu les écoutais tous parler en même temps, tu étais la spectatrice de plusieurs spectacles simultanés, jaugeant les interlocuteurs sur leur manière de s'exprimer, leur sujet de conversation.


Dernière édition par Axelle J. De Lacroix le Mer 19 Juin - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: spacecakes & laughs ▲ libre.   Jeu 13 Juin - 20:38